RANARISON Tsilavo gérant fondateur de NEXTHOPE, le PV de l’interrogatoire de la police condamnant Solo

RANARISON Tsilavo fait un référé au TGI d’Evry en ces termes. Alors même que les juridictions malgaches de première instance, d’appel et de cassation jugeaient successivement Monsieur ANDRIAMBOLOLO-NIVO coupable d’abus de biens sociaux et de faux et usage de faux en écriture de commerce, commis notamment au préjudice de Monsieur RANARISON, ce dernier constatait l’apparition, sur internet, de sites sur lesquels étaient publiés des articles destinés:

  • à remettre en cause les décisions des juridictions malgaches, dont n’étaient publiés que des extraits tronqués;
  • à accuser, contre les faits et en dépit de la réalité, Monsieur RANARISON et la société NEXTHOPE d’infraction pénales, notamment en éditant des pièces de l’instruction pénale couvertes par le secret de l’enquête, que l’auteur des articles réinterprétait à sa guise;
  • à incriminer notablement Monsieur RANARISON, qui était pourtant la principale victime dans cette affaire, ainsi que la société NEXTHOPE

La traduction de l’interrogatoire de RANARISON Tsilavo par la police économique du 22 juillet 2015 R

La version texte de la traduction de l’interrogatoire de RANARISON Tsilavo par la police du 22 juillet 2015 R

L’an deux mille quinze et
Le Vingt deux du mois de juillet à quinze heures
Nous RATOVONANDRASANA Marcellin, Officier de police en fonction au
Service Central des Investigations Economiques et Financières
OFFICIER DE POUCE JUDICIAIRE en fonction et en résidence à
Antananarivo Etant en service
Assisté de Brigadier de Police Rasoloooela Vonjioirina de notre service
Vu le S.T n° : 514/AJ/15 du 21 Juillet 2015 émanant du Procureur Général
OUVRANT NOTRE ENQUETE
Constatons que se présente devant nous sieur RANARISON Tsiriniaina Tsilavo né le 16- Février J 982 à Befelataruma fils de Ranarison César (feu) et de Andrianatoandro Bodovola, titulaire C.LN.n8 101 211 158 507 du 15/03/2000 à Antananarivo L Duplicata du20/09/J 2 à Ambohid.ratrimo , Domicilié au lot 209 FIV Ambohitravao TaJatamaty

SUR LES FAITS
Je me présente par devant vous, Officiers de police judiciaire, pour
confirmer la plainte quej’ ai déposée et dont ci-après les causes.
En 2005.j’ai créé la société dénommée CONNECilC et le 13 avril 2007, Mr Solo ANDRJAMBOLOLONIVO a rejoint la société pour devenir l’associé détenant les parts majoritaires et pour être nommé gérant statutaire chargé de toutes les questions administratives et financières tandis que pour ma part. j ‘assure la direction des opérations étant chargé des questions techniques et des relations avec la clientèle_ Au départ, notre collaboration s’est déroulée sans heurt. Nous avons ouvert des comptes dans trois banques différentes, à savoir BNI, BMOI et BOA. Lorsqu ‘en septembre 20 l l, j’ai reqms le compte associé et relevé des anomalies concernant les comptes de la société qui sont au rouge. Mr Solo m ‘a rétorqué qu ‘il n ‘y a pas de dividendes à me verser. En 2012, le personnel
de la société s’est mis en grève pour non paiement des primes des deux dernières années ayant abouti au licenciement d’une vingtaine d’employés par Mr Solo. Par ailleurs, pour la même année, le commissaire aux comptes de la société a refusé la certification des comptes en raison des anomalies et de détournements notoires des fonds de la société. C’est pourquoi, en septembre 20 12, j ‘ai demandé la dissolution de la société confiée au Cabinet. Rapbael Jacob (Cabinet MCI). Force est, cependant, de constater qu ‘il n ‘a pas continué la Jjquidation tout en poursuivant l’exploitation _
En septembre 20 l2. J’ai reçu confirmation que la société EMERGENT NETWORK SYSTEMS basée en France appartient exclusivement à Solo Andriambololonivo. Constat confirmé, à ma demande, par les employés licenciés de l ‘entreprise qui ont relevé des mouvements douteux de transfert de fonds qu’ils ont effectués sur ordre de Solo. Les banques BNJ et BMOI ont par la suite reconnu l’existence de ces faits à travers la délivrance d’attestation de sorties de ces fonds dont les documents détaillés vous sont remis par mes soins. Concernant la société EMERGENT NEIWOR.K SYSTEM, les preuves entre mes mains oQt
permis de déceler les modalités de_ virement des fonds vers les ofl’\e de EMERGENT : des factures faisant part de la vente de li9e de lociels CISCO SYSTEMS sont établies au nom de EMEGÈNT _c;t_
envoyées à CONNECTIC Madagascar. Interrogé par voie épistolaire, CISCO SYSTEMS déclare ignorer non seulement l’existence de EMERGENT mais en outre elle o’a jamais autorisé EMERGENT à vendre leurs produits et logiciels à Madagascar selon son courrier du 26 novembre 2013. Il est par conséquent prouvé que toutes les factures utilisées pour payer et virer les fonds sur les comptes de EMERGENT s’avèrent fausses. U est clairement établi qu’il s’agit d’une manœuvre dolosive destinée à transférer les fonds appartenant à CONNECTIC vers Solo Andriambololonivo, propriétaire de la société EMERGENT.
Le total des transferts effectués, constatés et connus jusqu·au mois de septembre 2012 s’élève à 3.663.933.595,79 A.riary.
a est égaJement constaté que ces transferts illicites continuent jusqu ‘à
maintenant.
C’est la raison pour laquelle je porte plainte contre Mr Solo ANDRJAMBOLOLONIVO pour détournement et recel de biens sociaux, escroquerie, faux et usage de faux sans préjudice des autres délits ou infractions commis par lui et pouvant avoir un lien avec ceux-ci.
Plus rien à ajouter après lecture faite par lui-même.l’intéressé persiste et
signe avec nous et notre assistant.

La version texte de l’interrogatoire en malgache de RANARISON Tsilavo par la police du 22 juillet 2015 R

« L’an deux mille quinze et ………………………………………………………………………………………..

« le vingt deux du mois de juillet à Quinze heurees,…………………………….

Nous, RATOVONANDRASANA Marcelin, Officier 1 de Police en fonction au Service central des Investigations Economiques et Financières…………………………………….

OFFICIER DE POLICE JUDICIAIRE, en foction et en résidence à Antananarivo.

« Etant en service,……………………………………………………………………………………………………………………………

« Assisté de Brigadier de Police Rasolonoela onjinirina de notre service.

« Vu le S.T n° : 514/AJ/15 du 21 Juillet 2015 émanant du Procureur Général

« OUVRANT NOTRE ENQUETE

Constations que se présent devant nous sieur RANARISON Tsiriniaina Tsilavo, né le 16 Février 1982 à befelatanana, fils de Ranarison César (feu) et de Andrianatoandro Bodovola, titulaire CIN n° 101 211 158 507 du 15/03/2000 à Antananarivo I, Duplicata du 20/09/12 à Ambohidratrimo, Domicilié au lot 209 FIV Ambohitravao – Talatamaty

SUR LES FAITS

Tonga eto anatrehanareo Polisy ny tenako hanamafy ny fitoriana izay napetrako ka toy izao ny anton’izany…………………………………………………………………………………………………………………………………..

Ny taona 2005 dia nanangana ny société antsoina hoe ConnecTIC izaho, ka ny 13 Avril 2007 dia niditra ho associé ihany koa i Atoa Solo ANDRIAMBOLOLONIVO. Koa satria izy io no nanana ny part majoritaire dia izy no nommé ho gérant statutaire, izaho kosa nandray ny Direction des Opération ( ny resaka ara-teknika sy ny relation amin’ny Client rehetra). Ka i M Solo Andriambololonivo indray no misahana ny Administratif sy ny Financier rehetra. Nandeha tsara ny fiaraha-niasa tamim-boalohany. Telo ny banky izay nampiasain’ny orinasa dia BNI, BMOI ary BOA izany. Ny Septembre 2011dia nangataka compte associé aho, ary teo aho no nahatsikaritra fa tsy normale fa tsy nisy vola mihintsy ny oronasa ary nolazain’I Solo aho fa tsy misy vola tombony (dividendes) ho zaraina amiko. Ny taona 2012 dia nanao grève ny mpiasa tao aminay satria tsy nahazo ny prime-ny roa taona nisesy, ary tamin’io dia noroahin’I Atoa Solo daholo ny mpiasa rehetra miisa roapolo eo ho eo. Io taona io ihany dia nandà ny tsy hanao ny certification ny compte ny Commissaire au compte ny orinasa satria feno anomalies na koa nahatsikaritra fanodikodinam-bola mihoam-pampana izy. Ko noho ireo korontana ireo dia nangataka dissolution izaho tamin’ny Septembre 2012 dia natao io dissolution io izay nokarakarain’ny cabine Raphael Jakoba (Cabinet MCI). Ny zava – nisy anefa dia tsy notohizany ny liquidation ny société fa mbola notohizany ny exploitation……………………………………………………………

Ny Septembre 2012 dia nahazo confimationa aho fa ilay société EMERGENT NETWORK SYSTEMS izay any France dia misoratra tanteraka amin’ny Solo Andriambololonivo irery, ary tamin’io ihany dia nangataka confirmation tamin’ny mpiasa voaroaka ireo ny tenako momba ireo famoaham-bola tao amin’ny orinasa ka nanamafy izy ireo fa nisy tokoa famoaham-bola mampiahiahy araka ny baiko omen’i Solo azy ireo ary indro atolotro anreo amin’ny atsipirihany izany . Araka ny porofo eto ampelatanako mikasika an’io orinasa EMERGENT NETWORK SYSTEMS izay any Franceio, dia toy izao ny zavatra hita ao anatin’ireo factures namoahana volan’I CONNECTIC ireo : Manao facture ny EMERGENT alefa aty amin’ny CONNECTIC Madagascar milaza fa nivarotra Licence CISCO SYSTEMS. Rehefa nanontaniana an-taratasy anefa CISCO SYSTEMS dia tsy mahalala akory ny fisian’io EMERGENT io ary nilaza fa ny EMERGENT dia tsy manana alalana velively hivarotra ny produit sy logiciel et Madagarscar araka ny taratasy nataony tamin’ny 26 novambre 2013. Noho izany dia voaporofo fa hosoka daholo ireo factures rehetra nentina nadoavana ireo vola ho an’I EMEREGENT ireo.

 

 

 

 

 

Aller à la barre d’outils