RANARISON Tsilavo et les magistrats malgaches violant les lois

Communiquer pour se défendre

Des juristes et des blogueurs du monde entier nous ont aidé à gérer ce dossier et à trouver la...

Analyse de l’interrogation policière de RANARISON Tsilavo du 22 juillet 2015

Pour avoir le statut de victime d'une escroquerie, RANARISON Tsilavo, ancien directeur exécutif de CONNECTIC jusqu'en septembre 2012, devenu gérant fondateur de NEXTHOPE Madagascar malgré un protocole d'accord établi par le cabinet d'avocat MCI  en septembre 2012 lors de la séparation des deux associés, va avancer des fausses allégations qu'on va analyser pv-audition-policiere-22-juillet-2015-de-ranarison-tsilavo. En effet, toutes les allégations lors de cette interrogatoire s'avèrent être fausses et visent surtout à tailler un costume d'escroc et de manipulateur notoire à son ancien patron et associé Solo. Comme il a été dit auparavant, toutes les preuves ont été déjà présentées à la justice malgache en vain, Solo a été tout de même emprisonné pendant cinq mois à Antanimora et ses biens immobiliers font l'objet d'une saisie. La justice malgache peut être rapide car le PGCA a traité lui même le plainte déposée le 20 juillet 2015, un soit transmis à la police par le PGCA lui-même le 21 juillet 2015 qui va aboutir à l'audition du plaignant dès le 22 juillet 2015. Un dirigeant de TIC ,qui met en place les politiques de sécurité du système d'informations des entreprises  et le cloud computing à Madagascar, pris en flagrant délit de fausses allégations, on a tout vu à Madagascar. Heureusement que la Cour Suprême veille au grain.

RANARISON Tsilavo NEXTHOPE, le récit de sa tentative de spoliation à Madagascar

RANARISON Tsiriniaina Tsilavo a déposé une plainte auprès du Procureur Général de la Cour d’Appel à Antananarivo, le 20 juillet 2015. Le 29 juillet 2015, le jour du départ en France de son ancien associé plainte-ranarisontsilavo, l’investisseur  se retrouve à 20 heures ( renvoi-md-par-hortense-29-juillet-2015 ) à la maison d’arrêt d’Antanimora après qu’il ait refusé de signer un protocole d’accord proposé par le plaignant, RANARISON Tsiriniaina Tsilavo.

Les tribunaux malgaches peuvent recourir au code civil français

Les virements ont une contrepartie

RANARISON Tsilavo a signé lui-même les 76 avis de virement objet de la plainte pour abus des biens sociaux

Les intérêts civils reviennent à la société qui est la victime directe et personnelle et non à RANARISON Tsilavo

Solo a été spolié de tous ses biens immobiliers à Madagascar

Vente aux enchères publiques des biens immobiliers de Solo

La revente des matériels CISCO est libre

Qui peut vendre les routeurs et switchs Cisco à Madagascar ?

On a envoyé une lettre recommandée à Cisco pour savoir si tout le monde peut vendre des produits de l'équipementier Cisco sans être un partenaire que Cisco appelle également faisant partie du channel.

Corruption à Madagascar

Solo a perdu tous ses biens immobiliersMADAGASCAR
Les magistrats malgaches ont violé les lois malgaches