RANARISON Tsilavo, gérant fondateur de NEXTHOPE, dit lors du procès au tribunal correctionnel du 8 décembre 2015

RANARISON Tsilavo, gérant fondateur de NEXTHOPE, dit lors du procès au tribunal correctionnel du 8 décembre 2015

  •  ignorer ce que fait Solo des virements internationaux qui ont été envoyés à Solo
  • et RANARISON Tsilavo de rajouter qu’il a seulement reçu des ordres à propos des factures CISCO.
    C’est acté dans le plumitif du 19 janvier 2016 qui rend compte de  ce qui a été dit lors du procès du 8 décembre 2015. On ne l’a pas inventé.

« – Ireo vola izay afaran’i P (Prévenu = Solo) dia tsy fantatra izay anaovany azy
– Ordre no azoko momba io facture Cisco io »
– On ne sait pas des fonds que le prévenu demande
– J’ai reçu des ordres sur cette facture CISCO

Les virements ont servi à régler les achats de CONNECTIC comme RANARISON Tsilavo a lui même reconnu le 25 avril 2012. R

RANARISON Tsilavo en établissant les comptes au 25 avril 2012 et on a montré et expliqué ce dossier lors du déferrement au substitut RATSIMBAZAFY Roger, pendant l’instruction au juge TAGNEVOZARA Hortense et  pendant le procès avec le récapitulatif établi par le plaignant lui-même.

L’email gmail de RANARISON Tsilavo du 25 avril 2012 a été authentifié par un huissier malgache et un huissier français, R

il n’y aucune doute là dessus. On a le récapitulatif des envois de Solo à la société CONNECTIC authentifié par un huissier à Madagascar (Récapitulatif annuel des achats des équipements effectués par Mr Solo authentifié par le Huissier DAVID ci-dessous)   et en France (le même Récapitulatif annuel des achats des équipements effectués par Mr Solo authentifié par le HuissierNAM ci-dessus) .

C’est RANARISON Tsilavo lui même qui a établi le récapitulatif du 25 avril 2012 et ce sont le corps de l’email et les fichiers attachés qui ont été authentifiés.

Heureusement que c’est un email Gmail inviolable car sinon RANARISON a commencé a semé les doutes de la chaîne pénale en disant que Solo peut  modifier les contenus des emails car il est l’administrateur des serveurs d’emails.

Lorsqu’il dit qu’il a reçu de l’ordre pour émettre des factures CISCO, R

on va lui rafraîchir son mémoire avec cet extrait de son email du 3 mars 2009 qui dit

« je fais la facture de suite
20 000 € de IOS »

l’IOS pour les profanes est la licence CISCO. C’est RANARISON Tsilavo qui a fabriqué les factures supposées dites fausses par Solo et en plus il a le culot de demander à la Société CISCO de certifier si oui ou non EMERGENT peut vendre des licences.

RANARISON est l’auteur des factures et c’est lui-même qui attribue comme libellé de la facture lemot  » IOS » et qui ose après écrire à CISCO si EMERGENT a le droit de vendre des IOS. Pire que le petit Poucet en mal qui laisse des traces partout et essayer de manipuler à tout va.

Solo dit tout haut au tribunal  : « je prends comme honneur le fait d’avoir été  emprisonné » R

Lors de son procès à son sens unique du 8 décembre 2015, Solo a dit tout haut et c’est acté dans le plumitif  :  » je prends comme honneur d’avoir été emprisonné ». car il ne faut pas oublier que Solo a déjà passé 5 mois de détention à Antanimora  pour éviter qu’il puisse se défendre normalement.

On ne cède pas au chantage et il faut que ça soit dit haut et fort et en public

« Amiko dia raisiko trophée ny nidirako am-ponja »

On ne va pas tout de même accepter l’injustice en se laissant dépouiller sans rien dire.

L’extrait du plumitif du 19 janvier 2016 pour éviter toute manipulation R

Chacun peut donc juger également que dans un dossier où Solo a donné toutes les explications au juge  et le juge a été  capable de dire qu’il a toutes les preuves de la culpabilité de Solo.
Il faut vraiment oser pour condamner Solo à 2 ans de prison avec sursis et 1,5 milliards de dommages et intérêts à payer à RANARISON Tsilavo.

On ne va pas tout de même accepter l’injustice en se laissant dépouiller sans rien dire dans un procès à charge en sens unique