Médiatisation par RANARISON Tsilavo de la condamnation de Solo à toutes les banques malgaches

0
106

Le 16 juin 2016, RANARISON Tsilavo ancien directeur exécutif de CONNECTIC jusqu’en septembre 2012, gérant fondateur de NEXTHOPE depuis novembre 2012 a envoyé à toutes banques malgaches, par voie d’hussier, la signification du jugement de la Cour d’Appel en vue de la saisie des comptes personnels de Solo, son ancien patron à CONNECTIC et associé à 80% dans CONNECTIC. Tout Tana de la finance est au courant de l’affaire et commence à poser des questionnements sur le pourquoi et le comment de cette affaire qui sort de l’ordinaire dans le milieu des TIC à Madagascar  dossier-m-solo-_-signification-avec-avertissement.

RANARISON Tsilavo a donc envoyé par voie d’huissier cette signification avec avertissement le 16 juin 2016 comme quoi Solo est condamné à 2 ans de prison avec sursis et condamné à lui payer la somme de 1 500 000 000 Ariary ( un milliard cinq cent millions d’ariary) à titre de dommages et intérêts. Il a oublié de dire qu’il est spécialiste de traitement exprès des dossiers avec l’aide du Procureur Général près de la Cour d’Appel (PGCA) d’Antananarivo qui a traité une journée après la plainte avec demande d’arrestation ce dossier alors que le PGCA d’après la loi doit transmettre ce dossier au Procureur de la République. Une dizaine de jours après, Solo son ancien patron, fondateur de CONNECTIC se retrouve à Antanimora pour ne sortir que cinq mois après. Un success story à mettre dans le palmarès de RANARISON Tsilavo ancien directeur exécutif de CONNECTIC jusqu’en septembre 2012, gérant fondateur de NEXTHOPE Madagascar depuis novembre 2012 partenaire CISCO achetant ses équipements chez WESTCON AFRICA COMSTOR.

SIGNIFICATION AVEC AVERTISSEMENT
L’an deux mille Seize,
Et le seize Juin
A la requête de Monsieur RANARISON Tsiriniaina Tsilavo, demeurant au lot 209 FIV, Ambohitravao Talatamaty, Antananarivo, y élisant domicile ;

J’ai, maître RABEARISOA Ndandison, Huissier de justice, près les Cour et Tribunaux d’Antananarivo, exerçant à Behoririka, Lot IVG 64, inscrit au tableau de la CHAMBRE NATIONALE DES HUISSIERS DE JUSTICE ET COMMISSAIRE PRISEUR DE MADAGASCAR le 03 septembre 2010, soussigné ;

Signifié et en tête de présentes, laissé copie

1°/ à Monsieur  XXX Solo , demeurant au lot 64, Rue Pasteur Rabary Antananarivo, où y étant et parlant à :
2°/ à la BANQUE MALGACHE DE L’OCEAN INDIEN « B.M.O.I » , en sa qualité de tiers saisis, dont le siège social est à Antananarivo, Place Philibert TSIRANANA, Antaninarenina, où y étant et parlant à
3°/ à la BFV-SOCIETE GENERALA « BFV-S.G », en sa qualité de tiers saisis, dont le siège social est à Antaninarenina, 14, Rue Général Rabehevitra, Antananarivo, où y étant et parlant à
4°/ à la BNI-MADAGASCAR, en sa qualité de tiers saisis, dont le siège social est à Analakely, 74, Avenue du 26 Juin 1960, Antananarivo, où y étant et parlant à
5°/ à la BANK OF AFRICA « B.O.A », en sa qualité de tiers saisis, dont le siège social est à Antaninarenina, Place Philibert TSIRANANA, Antananarivo, où y étant et parlant à
6°/ à la BGFI BANK, en sa qualité de tiers saisis, dont le siège social est à Soarano, où y étant et parlant à
7°/ à la B M M, en sa qualité de tiers saisis, dont le siège social est à Analakely, Antananarivo, où y étant et parlant à
8°/ à la S.B.M , en sa qualité de tiers saisis, dont le siège social est à Antsahavola, Antananarivo, où y étant et parlant à
9°/ à la M.C.B, en sa qualité de tiers saisis, dont le siège social est à Antsahavola, Antananarivo, où y étant et parlant à
10°/ à la U.C.B en sa qualité de tiers saisis, dont le siège social est à Antsahavola, Antananarivo, où y étant et parlant à

De la grosse dûment en forme exécutoire de l’ARRET N°500 en date du 13 Mai 2016, rendue par la Cour d’Appel d’Antananarivo qui confirme le jugement n°854-FD/MaS2 du 15 Décembre 2015, lequel jugement à :
-déclaré le prévenu coupable ;
-condamné celui-ci à deux ans de prisons avec sursis, ainsi qu’aux frais et dépens ;
-fixé au minimum la durée de la contrainte par corps au cas où il y aurait lieu de l’exercer
-reçu la constitution de la partie civile
-condamné le prévenu à lui payer la somme de 1 500 000 000 Ariary ( un milliard cinq cent millions d’ariary) à titre de dommages et intérêts ;

La présente SIGNIFICATION leur étant faite à toutes fins utile
Et à même requête, demeure et élection de domicile que dessus,

J’ai, Huissier susdit et soussigné, en parlant comme il est dit plus haut ;

Dit et déclaré à Sieur XXXX  Solo , à la B.M.O.I,  à la BFV-SG, à la BNI MADAGASCAR, à la B.O.A , à la BGFI BANK, à la BMM, à la SBM, à la MCB, à la UCB qu’une saisie-arrêt entre les mains de tiers est imminente ;

Que le présent avertissement vaut défense aux tiers de payer et au débiteur de disposer de la créance ou d’en poursuivre le recouvrement (article -656 et suivant
SOUS TOUTES RESERVES –
ET A CE QU’ILS N’EN IGNORENT.

Et je leur ai, étant et parlant comme dessus, laissé copies séparément à chacun d’eux tant de la pièce ci-dessus signifiée que du présent exploit dont le coût est de : CENT SOIXANTE MILLE ARIARY (160 000 Ariary)

dossier-m-solo-_-signification-avec-avertissement

Le résumé de cette affaire

Une plainte avec demande d’arrestation déposée par Maître Fredon Armand RATOVONDRAJAO, avocat de RANARISON Tsilavo, ancien directeur exécutif de CONNECTIC jusqu’en septembre 2012, gérant fondateur de NEXTHOPE Madagascar depuis novembre 2012, contre son ancien patron Solo, associé à 80 % de CONNECTIC chez le Procureur Général près de la Cour d’Appel (PGCA) d’Antananarivo le 20 juillet 2015, a été transmis par celui-ci à la Police économique le 21 juillet 2015. La police économique a interrogé RANARISON Tsilavo et ses deux témoins, RAHARISON Gisèle et RAKOTOARISOA Lyna ancien salarié de CONNECTIC jusqu’au mois de mai 2012, puis ont travaillé chez DATALINK et travaillent actuellement chez NEXTHOPE Madagascar :

  • RAHARISON Gisèle est le responsable de DATALINK qui a fait une intrusion informatique et écoute téléphonique chez CONNECTIC en octobre 2012,
  • RAKOTOARISOA Lyna est la déléguée du personnel de CONNECTIC en avril 2012 qui a mené une grève sans préavis du jour au lendemain ayant comme revendication pour l’ensemble des salariés l’augmentation de 25 % des rémunérations et l’obtention d’une prime équivalent à 5 mois de salaires. La grève a été jugée illicite par la Direction provinciale du travail.

Solo a été mis en mandat de dépôt à Antanimora le 29 juillet 2015, soit une dizaine de jours après le dépôt de la plainte avec demande d’arrestation malgré toutes les preuves fournies à la police économique, au Substitut et au juge d’instruction. En effet, RANARISON Tsilavo a proposé le marché suivant, un second protocole d’accord avalisé par un « olom-be de la justice » qui abandonne la poursuite pour intrusion contre RAHARISON Gisèle et ANDRIANARIVO Antra, ingénieur greviste chez CONNECTIC et qui comme RAHARISON Gisèle et RAKOTOARISOA Lyna a travaillé chez DATALINK puis maintenant chez NEXTHOPE Madagascar.

Solo a passé près de 5 mois en détention malgré toutes les preuves écrites, les doléances déposées au Ministère de la justice à Madagascar et les évidences que les allégations avancées par RANARISON Tsilavo sont fausses et facilement démontables.

On décidé de médiatiser cette affaire pour qu’elle soit un cas d’école et que justice s’ensuive.