Déposition de RANARISON Tsilavo devant le juge d’instruction le 3 septembre 2015

Contenu du chapitre
  1. La version PDF complète de cette interrogatoire de RANARISON Tsilavo du 3 septembre 2015 par le juge d’instruction : ranarison-tsilavo-interrogatoire-juge-instruction-3-sept-2015
  2. RANARISON Tsilavo affirme que Solo  peut modifier des emails puisque Solo est le gestionnaire du serveur de messagerie
  3. But de RANARISON Tsilavo : discréditer les preuves par email produites par Solo Comme Solo n’est à Madagascar que toutes les 4 ou 6 semaines pendant une dizaine de jours, toutes les échanges d’information chez CONNECTIC sont gérées par e-mail et intranet. Il y a donc une trace écrite sur tout ce qui se passe dans cette entreprise qu’est CONNECTIC. Tout ce qui est avancé dans ce dossier et tout ce qui s’est passé dans l’entreprise peut  faire l’objet d’une preuve écrite par email. Mais compte tenu que toutes les allégations de RANARISON Tsilavo, gérant fondateur de NEXTHOPE sont fausses, il a intérêt de dire que les preuves par e-mail présentées par Solo ont été manipulées car il sait très bien que Solo va produire des preuves écrites. Mais comme son but premier est d’obtenir un second protocole le mercredi 29 juillet 2015 en contrepartie de l’abandon de la plainte pour intrusion informatique perpétrée par RAHARISON Gisèle de la société DATALINK, ancienne salariée gréviste de CONNECTIC, cadre dirigeant chez NEXTHOPE actuellement. Il a tout fait pour déposer des faits imaginaires graves chez l’inspecteur de police le 22 juillet 2015. Pour les dépositions chez le juge d’instruction, le 3 septembre 2015 comme il pense que Solo est déjà bouclé et bien gardé à  la maison d’arrêt d’Antanimora et qu’il peut continuer à mentir indéfiniment. Les emails de CONNECTIC sont gérés par GOOGLE sur GMAIL for WORK RANARISON Tsilavo semble oublier que le serveur de messagerie de CONNECTIC est hébergé par Google dans un service qui s’appelle gmail for work. On peut Personnaliser sa messagerie en bénéficiant d’adresses e-mail rattachées à son nom de domaine domaine. On peut créer aussi des adresses pour les membres de votre équipe, par exemple : tsilavo@connectic-mada.com. Les emails sur un serveur gmail sont horodatés , chaque email a des attributs indélébiles qui sont les dates et les heures, les emails ne peuvent être que transférés ou effacés. Sa modification est impossible. Un huissier à Madagascar et un huissier en France ont authentifié les différents e-mails produits par la défense de Solo : il suffit de leur communiquer le nom d’utilisateur et le mot de passe employés par Solo. On a contacté Google qui a donné également son avis : Bonjour Solo, Sur le serveur Gmail : Les seuls messages modifiables sont les brouillons. Les message envoyés ou reçus ne sont pas modifi Ne vous laissez pas abuser par un bidouilleur qui modifie le message sur son PC : un simple traitement de texte permet d’écrire n’importe quoi… J’ai aussi déjà vu un soit-disant message transféré qui n’était qu’un faux. Seul le message original fait foi.reponse-google-quun-message-sur-gmail-ne-peut-pas-etre-modifie Conclusion : les emails sur le serveur GOOGLE ne peuvent pas être modifiés   F.V: – Nangataka ny hanovana dissolution’io orinasa io ny tenako satria efa tsy mety intsony ny fiarahana miasa ka nifanaraka izahay fa samy hanana ny Sté-ny ny Septambra 2012 no nanaovana ny PV de dissolution ny Sté Connectic. Nisy ny   protocole d’accord nifanarahanay mikasika izany ka nomeny vola 150 000 000 d’ariary ny tenako, ka tsy afaka ny hangataka ninoninona intsony hono aho fa satria efa izay no anjarako – araka ny bilan izany natao. F.V: – Rehefa nojeren’ny commissaire au compte anefa ny bilan-nay dia nilaza ry zareo fa feno hosola ny compte-nay RANARISON Tsilavo affirme devant le juge d’instruction : J’ai demandé la dissolution de la société car notre collaboration ne se passe plus très bien. On s’est entendu que chacun créera sa société. Un protocole d’accord a été établi en septembre 2012 concernant cela et on m’a donné 150.000.000 d’ariary qui est le solde tout compte et Solo a dit que je ne peux plus demander d’avantage d’après le bilan qu’on a établi. Alors que lorsque le commissaire aux comptes a regardé le bilan de CONNECTIC, le commissaire aux comptes dit qu’il y a plein de fraudes dans les comptes.
  4. RANARISON Tsilavo affirme devant le juge d’instruction : Solo dit que je l’ai encouragé à créer cette société EMERGENT, ce qui est totalement faux. Je n’ai aucun intérêt sauf si la société a été inscrite aux nom des deux associés.
  5. RANARISON Tsilavo affirme devant le juge d’instruction : CONNECTIC enregistre une augmentation annuelle de son chiffre d’affaires de 2 à 3 fois. Solo dit que la société est en faillite et qu’il n’y a pas d’argent. Les salariés ont fait une  grève 2012 car ils n’ont pas obtenu en 2010 et 2011 de prime de performance. Plus d’une vingtaine de grévistes ont été licenciés.
  6. RANARISON Tsilavo affirme devant le juge d’instruction : Plusieurs factures émises par EMERGENT de vente de licence et de logiciel CISCO à CONNECTIC sont des fausses factures. Lorsqu’on a demandé à CISCO SYSTEM sur la réalité de ces ventes de logiciel, il a été répondu par une lettre du 26 novembre 2013 qu’il n’y a aucune relation commerciale entre EMERGENT et CISCO SYSTEMS et que EMERGENT n’a pas du tout d’autorisation de vendre des logiciels CISCO
  7. La version PDF complète de cette interrogatoire de RANARISON Tsilavo du 3 septembre 2015 par le juge d’instruction TAGNEVOZARA Hortense   : ranarison-tsilavo-interrogatoire-juge-instruction-3-sept-2015
  8. Version texte de la déposition complète de RANARISON Tsilavo devant le juge d’instruction TAGNEVOZARA Hortense  le 3 septembre 2015,
  9. La version image  complète de cette interrogatoire de RANARISON Tsilavo du 3 septembre 2015 par le juge d’instruction
  10. la traduction française de la déposition par RANARISON Tsilavo gérant fondateur de NEXTHOPE devant le juge d’instruction du 3 septembre 2015

Cette déposition de RANARISON Tsilavo ancien directeur exécutif de CONNECTIC jusqu’en septembre 2012, gérant fondateur de NEXTHOPE depuis septembre 2012 auprès du juge d’instruction ce 3 septembre 2015 confirme ses dire devant l’officier de la Police judiciaire du 22 juillet 2015. Seuls les faits nouveaux dans cette interrogatoires seront commentés en détail. Dans cette affaire de fausses allégations de RANARISON Tsilavo, Solo, son ancien patron, a tout de même passer 5 mois de sa vie en mandat de dépôt à la maison d’arrêt d’Antanimora. Le but principal de RANARISON est de déconsidérer les preuves écrites de Solo en clamant haut et fort que les emails peuvent être modifiés et manipulés par Solo. Malheureusement pour lui,
– le serveur des emails de CONNECTIC est géré par Google lui même (gmail for work),
– Et que toutes ses allégations sont toutes infirmées par des preuves écrites en bonne et due forme confirmées par des tierces personnes si possibles sauf bien sûr si les tierces personnes font partie de la chaîne de complicité de RANARISON Tsilavo. On prendra tout le temps qu’il faut pour dénoncer cette chaîne de complicité.

La version PDF complète de cette interrogatoire de RANARISON Tsilavo du 3 septembre 2015 par le juge d’instruction : ranarison-tsilavo-interrogatoire-juge-instruction-3-sept-2015 R

RANARISON Tsilavo affirme que Solo  peut modifier des emails puisque Solo est le gestionnaire du serveur de messagerie R

Un mensonge de plus d’une personne qui se dit spécialiste des datacenters.

RANARISON Tsilavo affirme devant le juge d’instruction :
C’est Mr Solo qui gère  jusqu’à ce jour les comptes email de la société CONNECTIC . Il  pourrait avoir recouru à des manipulations pour envoyer des e mails supposés par ma personne et en mon nom.

ranarison-tsilavo-evoque-la-possibilite-de-manipuler-les-emails-gmail

F.V: – I Atoa Solo no mi-géré ny compte e-mail ao amin’ny Sté connectic hatramin’izao fa mety misy manipulation ataony ka azony ataony ny mamoaka e-mail atao hoe  nosoratako amin’ny anarako.

But de RANARISON Tsilavo : discréditer les preuves par email produites par Solo

Comme Solo n’est à Madagascar que toutes les 4 ou 6 semaines pendant une dizaine de jours, toutes les échanges d’information chez CONNECTIC sont gérées par e-mail et intranet. Il y a donc une trace écrite sur tout ce qui se passe dans cette entreprise qu’est CONNECTIC.

Tout ce qui est avancé dans ce dossier et tout ce qui s’est passé dans l’entreprise peut  faire l’objet d’une preuve écrite par email.

Mais compte tenu que toutes les allégations de RANARISON Tsilavo, gérant fondateur de NEXTHOPE sont fausses, il a intérêt de dire que les preuves par e-mail présentées par Solo ont été manipulées car il sait très bien que Solo va produire des preuves écrites.

Mais comme son but premier est d’obtenir un second protocole le mercredi 29 juillet 2015 en contrepartie de l’abandon de la plainte pour intrusion informatique perpétrée par RAHARISON Gisèle de la société DATALINK, ancienne salariée gréviste de CONNECTIC, cadre dirigeant chez NEXTHOPE actuellement. Il a tout fait pour déposer des faits imaginaires graves chez l’inspecteur de police le 22 juillet 2015.

Pour les dépositions chez le juge d’instruction, le 3 septembre 2015 comme il pense que Solo est déjà bouclé et bien gardé à  la maison d’arrêt d’Antanimora et qu’il peut continuer à mentir indéfiniment.

Les emails de CONNECTIC sont gérés par GOOGLE sur GMAIL for WORK

RANARISON Tsilavo semble oublier que le serveur de messagerie de CONNECTIC est hébergé par Google dans un service qui s’appelle gmail for work. On peut Personnaliser sa messagerie en bénéficiant d’adresses e-mail rattachées à son nom de domaine domaine. On peut créer aussi des adresses pour les membres de votre équipe, par exemple : tsilavo@connectic-mada.com.

Les emails sur un serveur gmail sont horodatés , chaque email a des attributs indélébiles qui sont les dates et les heures, les emails ne peuvent être que transférés ou effacés. Sa modification est impossible.

Un huissier à Madagascar et un huissier en France ont authentifié les différents e-mails produits par la défense de Solo : il suffit de leur communiquer le nom d’utilisateur et le mot de passe employés par Solo.
On a contacté Google qui a donné également son avis :
Bonjour Solo,
Sur le serveur Gmail :

  • Les seuls messages modifiables sont les brouillons.
  • Les message envoyés ou reçus ne sont pas modifi
Ne vous laissez pas abuser par un bidouilleur qui modifie le message sur son PC : un simple traitement de texte permet d’écrire n’importe quoi…
J’ai aussi déjà vu un soit-disant message transféré qui n’était qu’un faux. Seul le message original fait foi.support-google-les-messages-envoyes-ou-recus-ne-sont-pas-modifiablessupport-google-une-conversation-e-mail-sous-gmail-ne-peut-pas-etre-modifieereponse-google-quun-message-sur-gmail-ne-peut-pas-etre-modifie

Conclusion : les emails sur le serveur GOOGLE ne peuvent pas être modifiés

 

ranarison-demande-la-dissolution-le-cac-parle-de-malversations

F.V: – Nangataka ny hanovana dissolution’io orinasa io ny tenako satria efa tsy mety intsony ny fiarahana miasa ka nifanaraka izahay fa samy hanana ny Sté-ny ny Septambra 2012 no nanaovana ny PV de dissolution ny Sté Connectic. Nisy ny   protocole d’accord nifanarahanay mikasika izany ka nomeny vola 150 000 000 d’ariary ny tenako, ka tsy afaka ny hangataka ninoninona intsony hono aho fa satria efa izay no anjarako – araka ny bilan izany natao.
F.V: – Rehefa nojeren’ny commissaire au compte anefa ny bilan-nay dia nilaza ry zareo fa feno hosola ny compte-nay

RANARISON Tsilavo affirme devant le juge d’instruction : J’ai demandé la dissolution de la société car notre collaboration ne se passe plus très bien. On s’est entendu que chacun créera sa société. Un protocole d’accord a été établi en septembre 2012 concernant cela et on m’a donné 150.000.000 d’ariary qui est le solde tout compte et Solo a dit que je ne peux plus demander d’avantage d’après le bilan qu’on a établi.
Alors que lorsque le commissaire aux comptes a regardé le bilan de CONNECTIC, le commissaire aux comptes dit qu’il y a plein de fraudes dans les comptes.
R

Incohérence de la déclaration de Tsilavo sur les dates : le commissaire aux comptes a certifié les comptes de la société CONNECTIC pour l’exercice 2011 en mars 2012.18-rapport-du-commissaire-aux-comptes-signe-certifie-conforme Le compte de la société CONNECTIC a été approuvé par l’assemblée générale ordinaire le 21 juin 2012 après avoir entendu le rapport du commissaire aux comptes connectic-pv-21juin2012_ago-satutant-sur-les-comptes-2011

Adoption des comptes 2011 au 21 juin 2012 après lecture du rapport des comissaires aux comptes

Adoption des comptes 2011 au 21 juin 2012 après lecture du rapport des comissaires aux comptes

CONNECTIC, date de l'AGO 2011 : 21 juin 2012, PV enregistrée à la DGE

CONNECTIC, date de l’AGO 2011 : 21 juin 2012, PV enregistrée à la DGE

Ce procès-verbal d’AGO a été signé par les associés et a été enregistré aux impôts à la DGE ainsi qu’à l’OMERT lorsqu’on a déposé les comptes annuels.Si on suit le raisonnement de RANARISON Tsilavo, c’est seulement après l’établissement du protocole d’accord, en septembre 2012, qu’il a demandé au commissaire aux comptes de regarder le bilan, et que celui ci a dit qu’il y a plein de fraudes dans les comptes.
Non seulement, un commissaire qui constate des graves anomalies dans un compte annuel NE CERTIFIE PAS LES COMPTES mais saisit le Procureur de la République. Mais également, si RANARISON Tsilavo a des interrogations sur les comptes, il a dû ne pas approuver les comptes annuels de 2011 au mois de mars 2012. Donc RANARISON Tsilavo, associé, n’a demandé des avis sur les comptes que bien plus tard, alors qu’il a lui même approuvé le 21 juin 2012 en AGO les comptes après avoir écouté le rapport du commissaire aux comptes. On a du mal à suivre son raisonnement pour placer à tout prix les arguments que le commissaire aux comptes lui a fait part des irrégularités. De quel droit également, un associé peut il contacter un commissaire aux comptes en dehors d’une assemblée générale des associés qui est censée se tenir le 21 juin 2012 ?
RANARISON Tsilavo a dit qu’il a des projets professionnels pour le Canada, c’est pour cela qu’il veut arrêter la collaboration : les termes du protocole d’accord sont clairs sur ce point. Avec le recul, le fait de dire qu’il ne sera plus à Madagascar mais au Canada servira surtout à RANARISON Tsilavo ne pas éveiller les soupçons de Solo sur la création d’une entreprise concurrente. 19-canada-tsilavo-a-des-projets-au-canada-26-juillet-2012. Les paroles s’envolent, les écrits restent.

ranarison-na-pas-encourage-solo-a-creer-emergent-car-il-na-pas-dinteret-dessus

F.V: – Milaza moa i Atoa Solo fa hoe ny tenako no nampirisika azy hanokatra io Sté emergent io izay tsy marina velively izany.
F.V: – Tsy misy tombontsoako ny amin’izany raha tsy hoe angaha atao amin’ny anaranay mirahalahy ilay Sté

RANARISON Tsilavo affirme devant le juge d’instruction : Solo dit que je l’ai encouragé à créer cette société EMERGENT, ce qui est totalement faux. Je n’ai aucun intérêt sauf si la société a été inscrite aux nom des deux associés.
R

Un article entier a été créé pour expliquer que Solo et RANARISON Tsilavo, ancien directeur exécutif de CONNECTIC jusqu’en septembre 2012, gérant fondateur de NEXTHOPE depuis novembre 2012, ont créé ensemble EMERGENT. A cause des événements de 2009, la création d’une maison mère en France s’est imposée. Le fait qu’un ou deux associés de CONNECTIC soient également associés de EMERGENT est transparent car la société EMERGENT sert uniquement au règlement des achats de CONNECTIC et à acquérir une certaine crédibilité aux différents partenaires extérieurs de CONNECTIC.

F.V: – Tena nandeha be ny orinasa satria fois deux na fois trois isan-taona ny chiffres d’affaires ny société.
F.V : – Nilaza anefa i Mr Solo fa faillite ny sté tsy nisy vola. Isan-taona dia mahazo  prime de performance ny mpiasa fa nanomboka ny taona 2010 sy taona 2011 dia tsy  nisy intsony izany. Nanao grève ny mpiasa taona 2012 ka dia noroasiny ny mpiasa efa ho roa-polo izay nanao greve

RANARISON Tsilavo affirme devant le juge d’instruction : CONNECTIC enregistre une augmentation annuelle de son chiffre d’affaires de 2 à 3 fois. Solo dit que la société est en faillite et qu’il n’y a pas d’argent. Les salariés ont fait une  grève 2012 car ils n’ont pas obtenu en 2010 et 2011 de prime de performance. Plus d’une vingtaine de grévistes ont été licenciés. R

Le licenciement d’une vingtaine de salariés parmi une cinquantaine des salariés de CONNECTIC est due à une grève illicite sans préavis, du jour au lendemain, oui du jour au lendemain. La grève a été enclenchée par RAKOTOARISOA Lyna, déléguée du personnel, responsable commercial de CONNECTIC jusqu’en mai 2012 puis chez DATALINK après son départ de CONNECTICrakotoarisoa-lyna-datalink et enfin actuellement cadre dirigeant chez NEXTHOPE. Elle est également citée comme témoin par RANARISON Tsilavo . Le point commun de ces trois sociétés : être partenaire CISCO datalink-inscription-cisco
Parmi les demandes de cette grève illégale :
– 25 % d’augmentation de salaire (acceptée par la direction)
– 5 mois de salaire à titre de prime (non acceptée)
lyna-demande-5-mois-de-salaire-26-avril-2012greve-sans-preavis-demande-des-salaries-grevistes-chez-connecticLa direction du travail a donné l’autorisation à l’entreprise CONNECTIC de procéder au licenciement des grévistes qui n’ont pas intégrer leur poste. Les grévistes ont intégré plus tard les sociétés DATALINK et NEXTHOPE Madagascar.

F.V: – Marobe ireo facture avy any amin’ny Sté Emergent nomena ny connectic nolazaina fa nivarotra licence sy logiciel cisco tamin’ny connectic izay hosola. Raha nanontaniana ny cisco system izay nilaza fa nividianan’ny emergent logiciel dia nilaza izy ireo arak any taratasy tamin’ny 26 novembre 2013 fa tsy nisy ifandraisan’ny Sté emergent mihitsy amin’ny cisco system, tsy manana autorisation hivarotra ny logiciel ny cisco mihitsy ny emergent.

RANARISON Tsilavo affirme devant le juge d’instruction : Plusieurs factures émises par EMERGENT de vente de licence et de logiciel CISCO à CONNECTIC sont des fausses factures. Lorsqu’on a demandé à CISCO SYSTEM sur la réalité de ces ventes de logiciel, il a été répondu par une lettre du 26 novembre 2013 qu’il n’y a aucune relation commerciale entre EMERGENT et CISCO SYSTEMS et que EMERGENT n’a pas du tout d’autorisation de vendre des logiciels CISCO R

attestation de CISCO qu’elle ne connait par Emergent en tant que partenaire corr

C’est clair et net ce qui est écrit dans cette attestation :
– il n’y a pas de mention que EMERGENT n’a pas le droit de vendre des logiciels CISCO SYSTEMS,
– par contre c’est écrit que EMERGENT n’est pas un partenaire CISCO mais tout le monde sait que la vente des produits CISCO SYSTEMS est libre.
– c’est écrit qu’il n’y a pas de lien contractuel entre EMERGENT et CONNECTIC.

Où dans cette attestation établie le 26 novembre 2013 par CISCO SYSTEMS,  RANARISON Tsilavo   puisse affirmer que EMERGENT ne peut pas vendre des logiciels et licences CISCO.

Dans sa plainte avec demande d’arrestation, RANARISON Tsilavo affirme que la société EMERGENT n’a pas le droit de commercieliser une licence CISCO à Madagascar d’après la lettre du 26 novembre 2016, ON NE VOIT PAS ce propos dans cette attestation du 26 novembre 2013

La version PDF complète de cette interrogatoire de RANARISON Tsilavo du 3 septembre 2015 par le juge d’instruction TAGNEVOZARA Hortense   : ranarison-tsilavo-interrogatoire-juge-instruction-3-sept-2015 R

Version texte de la déposition complète de RANARISON Tsilavo devant le juge d’instruction TAGNEVOZARA Hortense  le 3 septembre 2015, R

L’an deux mille quinze …………………………………………………………………………
Le trois septembre ………………………………….. à ………. 10 …………..……… heures
Par-devant nous, TAGNEVOZARA Hortense ……………………………………….………. Juge d’instruction près le tribunal de Première Instance ……………………………….… (1) d’Antananarivo ………………….…………………….………….. (2) étant en notre Cabinet, Assisté de M ….. RAMOELISON Herimandimby ……………………………….. greffier, et de ……………………………………………………………………….………. Interprète pour la langue …………………………. Assermenté.
A comparu, hors la présence d…. inculpé ….. , le témoin ci-après dénommé, lequel a prêté serment en nos mains de dire toute la vérité et rien que la vérité.

se nommer RANARISON Tsiriniaina Tsilavo , âgé de ……… ans, demeurant à …………………………………………..………………………………………… districk d’……………………………………………………………………………………….. non parent ni allié au service d ….. prévente…………. puis il a déposé oralement comme suit : natrehin’i Me RATOVONDRAJAO Fredon, Avocat

F.V : – Ny tenako no tompon’ny fitoriana amin’ity raharaha ity;

F.V: – Ny tenako no fondateur ny orinasa connectic. Tamin’i taona 2005 no nitsanganan’io orinasa io. Ny taona 2007 no niditra actionnaire tao amin’ity orinasa ity  I Solo XXXX.

F.V: – Nanomboka ny taona 2008 dia nanana ny part majoritaire I Solo ka nanomboka teo izy no gérant an’io Sté io.

F.V: – Mr Solo no niandraikitra ny administratif sy Financier satria izy rahateo no Directeur Général. Ny tenako no Directeur des operations miandraikitra ny fampihodianana ny orinasa.

F.V: – Tena nandeha be ny orinasa satria fois deux na fois trois isan-taona ny chiffres d’affaires ny société.

F.V : – Nilaza anefa i Mr Solo fa faillite ny sté tsy nisy vola. Isan-taona dia mahazo  prime de performance ny mpiasa fa nanomboka ny taona 2010 sy taona 2011 dia tsy  nisy intsony izany. Nanao grève ny mpiasa taona 2012 ka dia noroasiny ny mpiasa efa ho roa-polo izay nanao greve

F.V: – Nangataka ny hanovana dissolution’io orinasa ion y tenako satria efa tsy mety intsony ny fiarahana miasa ka nifanaraka izahay fa samy hanana ny Sté-ny ny Septambra 2012 no nanaovana ny PV de dissolution ny Sté Connectic. Nisy ny   protocole d’accord nifanarahanay mikasika izany ka nomeny vola 150 000 000 d’ariary ny tenako, ka tsy afaka ny hangataka ninoninona intsony hono aho fa satia efa izay no anjarako – araka ny bilan izany natao.

F.V: – Rehefa nojeren’ny commissaire au compte anefa ny bilan-nay dia nilaza ry zareo fa feno hosola ny compte-nay

F.V: – Nisy ihany koa ny mpiasa tao amin’ny connectic milaza tamiko fa marobe ny vola nalefa any ivelany an’ny Sté nalefa tany amin’ny Sté Emergent izay Sté an’I Mr Solo manokana.

F.V: – Mitetina eo amin’ny 20.000.000.000 Fmg latsaka kely ny totalin’ireo vola nalefa ireo tany amin’io Sté Emergent io nanomboka ny taona 2009 hatramin’ny taona 2012.

F.V: – Ireo vola nalefa tany amin’ny Sté Emergent ireo anefa dia nalefa tany amin’ny charges ny Sté connectic arak any compte tao amin’ny bilan-nay

F.V: – Marihiko fa tsy mbola noravana io Sté io hatramin’izao fa mbola notohizany ihany ary mbola mandeha foana ireo transfert ireo hatramin’izao

F.V: – Marobe ireo facture avy any amin’ny Sté Emergent nomena ny connectic nolazaina fa nivarotra licence sy logiciel cisco tamin’ny connectic izay hosola. Raha nanontaniana ny cisco system izay nilaza fa nividianan’ny emergent logiciel dia nilaza izy ireo arak any taratasy tamin’ny 26 novembre 2013 fa tsy nisy ifandraisan’ny Sté emergent mihitsy amin’ny cisco system, tsy manana autorisation hivarotra ny logiciel ny cisco mihitsy ny emergent.

F.V: – Hosoka avokoa izany ny transaction commercial izay nataon’ny sté emergent fa nentina nisintonana vola ny Sté connectic fotsiny ihany.

F.V: – Mme Lynah izay commercial tao amin’ny connectic sy Mme Aina izay comptablle dia forcen’i Mr Solo hanao ny facture ny emergent nefa tsy misy entana kaomandiny sady tsisy entana livré

F.V: – Le Sté emergent io dia misoratra amin’ny anaran’i Mr Solo XXXX manokana ny siege social aza tsy any amin’ny trano fonenany any frantsa

F.V: – Maro ireo chèque sy ordre de virement izay nosoniaviko en blanc satria izy no ni- exigen’i Atoa Solo izay no nahatonga ahy tsy nahatsikaritra mihitsy ireo transfert tsy ara-dalàna ireo tamin’ny emergent

F.V: – Milaza moa i Atoa Solo fa hoe ny tenako no nampirisika azy hanokatra io Sté emergent io izay tsy marina velively izany.

F.V: – Tsy misy tombontsoako ny amin’izany raha tsy hoe angaha atao amin’ny anaranay mirahalahy ilay Sté

F.V: – I Atoa Solo no mi-géré ny compte e-mail ao amin’ny Sté connectic hatramin’izao fa mety misy manipulation ataony ka azony ataony mamoaka e-mail atao hoe  nosoratako amin’ny anarako

F.V: – Manamafy ny fitoriana ny tenako ary mangataka onitra izay ho ferako any amin’ny fotoam-pitsarana

F.V: – Tsy misy teniko intsony.

La version image  complète de cette interrogatoire de RANARISON Tsilavo du 3 septembre 2015 par le juge d’instructionranarison-tsilavo-interrogatoire-juge-instruction-3-sept-2015_page1ranarison-tsilavo-interrogatoire-juge-instruction-3-sept-2015_page2 R

la traduction française de la déposition par RANARISON Tsilavo gérant fondateur de NEXTHOPE devant le juge d’instruction du 3 septembre 2015 R

Aller à la barre d’outils